Pourquoi tu réponds pas???

Waaaa ça fait longtemps que j’ai pas ouvert de document pour écrire un article. Désolée je vais pas commencer à m’excuser, je ne vous dois rien. Mais j’ai été aussi longtemps absente parce que j’avais un mémoire à écrire, que c’était looooooooooong, et que depuis je suis en vacances et bah je suis en vacances :p J’ai pris du temps – pas des masses, mais bon – pour me reposer, et j’ai toujours autant l’impression d’être en retard dans tout mais quand même avec moins de contraintes, c’est étrange comme sensation. Et puis aussi, j’ai l’impression que tout ce que je peux avoir à dire est inutile. Enfin breeeeeeeef, venons-en au sujet de cet article : pourquoi je spamme. Ou plutôt, pourquoi je suis accrochée à mon téléphone à attendre vos réponses et que ça me stresse quand vous mettez plus de trois minutes à répondre et que ça ne veut pas dire que vous n’avez pas le droit de le faire.

TW suicide, automutilation, anxiété, angoisse

Il est super rare que je mette plus de quelques secondes ou minutes à répondre à des messages – je parle de messages privés, hein, pas de toute forme d’interaction sur les réseaux sociaux. Généralement, c’est parce que je cuisine. Qu’on se le dise, ça a toujours été le cas, mais je pense que c’est encore pire depuis les attentats à Paris et le début de ma dépression. D’abord, ça a été, avec l’hypercasher à Vincennes (chez ma maman, quoi), voir un texto de mon petit frère plusieurs heures après qu’il l’ait envoyé, disant qu’il était enfermé au lycée et que tout allait bien – ultra rassurant, vous imaginez. Et puis, quand y’a eu le Bataclan, je n’ai pas réussi à joindre ma famille et certaines amies pendant plusieurs heures. Je ne sais pas s’il s’en souvient, mais quand il a finit par me répondre, mon grand frère m’a dit qu’heureusement qu’il avait vu tous mes appels manqués, parce qu’iels s’apprêtaient à sortir à République avec des potes. Et depuis, j’ai eu une plus ou moins lente plongée en dépression (même si pour être franche, je pense que ça date de bien bien avant ça). Ca fait presque 3 ans. J’ai des pensées suicidaires plusieurs fois par semaine. Des crises d’angoisse régulièrement. Ca m’arrive de faire de l’automutilation, même si j’ai toujours fait en sorte que ça ne laisse aucune trace – j’ai des techniques pour ça… Et parfois, une toute petite remarque, un facho qui m’attaque sur twitwi (y’a pas de fachos sur Masto, viendez on est bien), ça peut déclencher tout ça. Alors voilà, mon contexte, c’est un peu tout ça. Quand je suis en crise, j’arrive de plus en plus (et j’en suis à la fois contente et horrifiée, j’essaierai de détailler ça un jour) à appeler des gens à l’aide. Y’a des gens qui répondent pas. Des gens qui répondent mais savent pas quoi dire ou empirent les choses. Tout ça est okay, c’est normal, y’a aucun soucis vraiment. Je sais déjà pas gérer ma maladie alors que j’y suis habituée, vous croyez vraiment que je pourrais vous en vouloir de pas arriver à le faire?

Seulement voilà, aider les gens autour de moi, c’est l’unique chose que j’ai l’impression de réussir à faire. L’unique chose que j’ai l’impression d’avoir un peu toujours fait. Tous mes choix, mes orientations, sont toujours allé·es dans ce sens : être responsable de la prévention au Bureau des Eleves de mon école, passer la PSC1 par envie à 18 ans, donner mon sang dès que possible, m’orienter en biomédical… Faire tout ce que je peux pour aider, c’est LE truc que je peux faire, que je sais faire. Même si ça marche pas, même si je suis nulle, ben je peux essayer. Du coup, c’est hyper dur pour moi de déconnecter. C’est d’autant plus dur avec les décalages horaires et les distances : et si un·e tel·le avait besoin d’aide et que je dors? Ou que je travaille? Si j’ai un SOS et que je suis pas là? Pas que je crois que je peux sauver les gens, mais j’ai tellement besoin d’aide et de soutien par moments que j’imagine que les autres sont comme moi… Le nombre de fois où je me lève en voyant un texto d’une pote qui s’est faite emmerder et où je culpabilise d’avoir dormi… Où j’arrive pas à dormir parce que je sais pas si tel·le ami·e (ou frère :p) est bien rentré·e de manif…

Alors oui, je sais qu’on a tou·tes des vies, des horaires de sommeil plus ou moins aléatoires, du travail (malheureusement), qu’on est pas forcément scotché·es à nos ordis ou nos téléphones tout le temps. Et je demande pas qu’on le devienne, y’a pas de soucis et svp ne vous mettez pas à stresser dès que vous n’avez pas vu un de mes messages ou que vous n’avez juste pas envie d’y répondre tout de suite. Tout ce que j’essaie de faire passer, ici, c’est mon ressenti vis-à-vis de tout ça et pourquoi, souvent, je spamme pour savoir si vous êtes bien rentré·es ou si telle ou telle chose importante de votre journée s’est bien passée. C’est juste que je m’inquiète pour vous parce que je tiens à vous et que mon cerveau marche pas forcément comme il faudrait (je dis pas que tout le monde doit être valide, juste que les crises d’angoisse pour une attente d’une heure d’un texto, c’est pas marrant :p).

Prenez soin de vous et à très vite ❤

CamEpicenes

Publicités

2 réflexions sur “Pourquoi tu réponds pas???

  1. Fedoap dit :

    Oupsi…
    Je connais ça…
    Mais je connais aussi, surtout, le fait de plus pouvoir être connectée… Car une fois de plus je suis binaire : manichéenne, double a minima ; multiple … Dans le mouvement ?
    Bref j’en sais rien mais j’ai tendance à tjs faire dans l’extrême… D’où le fait que je comprends pas les drogues (mon corps déconne sans ça et de façon suffisamment intense) ni l’automutilation (trop peur d’essayer et de pas comprendre qu’on peut s’arrêter avec d’en finir😌)
    Bref…
    Ça m’a pas l’air très sain tout ça …
    Merci
    « On t’aime, on sait que t’es là, on pense à toi! <3" (copyright à mon meilleur ami de maternelle ; meilleure formule magique qu'on n'ait jamais inventée pour calmer la moi hypomane!)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s