Boycotts

Salut salut!

J’allais commencer par m’excuser de ne pas avoir écrit pendant si longtemps mais déjà, ça changera rien, et en plus, comme plein de personnes l’ont dit avant moi (et carrément mieux que moi), notre travail militant est gratuit. J’étais en vacances d’été (hé oui, en Nouvelle-Zélande c’est l’été !), j’ai fait un mois de roadtrip avec mon grand frère et ensuite je suis allée un mois au Japon, c’était TROP BIEN 😀 (si vous me suivez sur Mastodon ou Twitter, vous savez que j’ai un certain nombre d’articles prévus sur ce que j’ai fait de mes vacances 😉 )

Quand on part en roadtrip d’un mois, il faut avoir préparé des listes de musique. Genre des tonnes. Le but étant d’éviter d’écouter la même chanson 42 fois. (Oui, j’ai écrit 42 pour que vous perdiez hehe). Un jour alors que j’étais au volant, mon frère a mis Brassens. Ca m’a saoulé, donc je lui ai demandé de changer, ce qui a conduit a un long débat sur le boycott. Bon, plusieurs jours plus tard, on s’est rendu·es compte que j’avais confondu Brassens et Gainsbourg, culpea mea, mais ça ne change rien au propos de cet article, et c’est vraiment comme ça que j’ai eu l’idée et l’envie de l’écrire.

Et donc, c’était quoi mon problème? Le problème, c’est que Gainsbourg a agressé sexuellement plusieurs fois des meufs, en autres sur des plateaux télé (ça va le titre de la vidéo l’INA?!). Et que j’ai pas envie d’écouter ou de diffuser des agresseurs ou des violeurs. Ni de les regarder d’ailleurs, ce pourquoi je n’irai pas voir le deuxième volet des Animaux Fantastiques. Et finalement, je trouve ça assez drôle (ou pas) et surtout révélateur du sexisme : c’est toujours pour prendre la défense d’autres mecs cis hétéros (ou pas d’ailleurs, genre David Bowie) sexistes que vous prenez la parole. On vous entend pas pour défendre les chanteuses qui utilisent leur sexualité quand elles se font traiter de putes (ce qui, d’ailleurs, ne devrait pas être une insulte), ou pour défendre Mennel qui se voit contrainte d’abandonner The Voice après qu’elle se soit fait traquée sur les réseaux et harcelée en ligne [on se calme, je n’ai pas dit que ses anciens tweets sont biens, mais ils seraient restés enterrés dans le passé si elle n’était pas musulmane et voilée, et ses excuses auraient acceptées]. Non, LE moment où c’est important de défendre la “liberté d’expression” et le droit aux artistes d’exister en dehors de leur art, c’est quand ce sont des mecs cis het qui disent et font des trucs sexistes. Oui, LA c’est important de donner de la voix, et de se mobiliser contre la censure.

Attardons-nous sur ce terme cinq minutes parce que j’en ai plus que ras-le-bol de l’utilisation que vous en faites. La censure est un acte politique, oui, mais ce n’est pas un choix individuel, c’est une décision faite pour vous par une entité – un gouvernement, généralement, mais ça peut aussi être l’Eglise (si ce n’est pas déjà fait, je vous recommande de voir Spotlight, attention CW viols et pédophilie), faisant tout pour que des prêtres pédophiles ne soient jamais inquiétés et faisant taire celleux qui voulaient témoigner. Quand je décide de ne plus écouter d’agresseurs ou de violeurs, je n’ai aucun pouvoir décisionnel sur ce que vous faites. A la limite, et comme c’était le cas là en roadtrip, je vais vous demander de ne pas les écouter en ma présence. Et en profiter pour vous expliquer pourquoi je fais ce choix, si vous me le demandez. Mais ça s’arrête là, je ne vais pas contrôler ce que vous écoutez chez vous, pas hacker YouTube pour vous empêcher d’écouter ces mecs. Et d’ailleurs, c’est valable pour toute forme de boycott : le véganisme, pour moi, c’est prendre la décision de ne plus consommer de produits d’origine animale, de les boycotter. Alors quand si je vous demandais de ne pas en manger avec moi, ce n’est pas non plus de la censure ! Maintenant, c’est une chose que je ne ferai pas forcément, à moins de vous inviter à manger (ce qui arrive, disons-le, très souvent, pour peu qu’on soit dans la même ville – oui, ceci est une incitation à venir à Auckland :D). Parce que je ne connais pas votre situation, je ne peux pas savoir si vous avez des TCA (troubles du comportement alimentaire), des allergies, ou autres, qui pourraient rendre ça compliqué pour vous de manger vegan dehors – si je cuisine, ce sont des choses que je demande avant 😉 Bref, je disgresse, revenons-en aux boycotts !

Donc moi, j’ai décidé de ne plus écouter des agresseurs ou des violeurs. Et ne me ditent pas “ouiiii mais ils ont pas été jugés”, quand on voit ce que les victimes risquent à parler et à l’opposé l’absence de conséquences que ça a pour ces mecs, je choisirai toujours d’écouter les victimes plutôt que leurs agresseurs. Cette décision n’est pas facile a appliquer au quotidien, parce que des mecs comme ça, y’en a des tonnes, dont certains qui ont bercé mon enfance. Je pense notamment à John Lennon (qui a frappé à plusieurs reprises Cynthia Powell et Yoko Ono, les deux femmes auxquelles il a été marié) ou Johnny Hallyday (qui a violé Adeline Blondieu). Remarquons qu’avec Johnny Depp, ce prénom est décidément un prénom de merde 😛 Je connais tout l’album Working Class Heroes par coeur, ainsi que la plupart des chansons des Beatles, et qu’une bonne partie de ce qu’a chanté Johnny. J’ai vu Edouard aux Mains d’Argent ou Charlie et la Chocolaterie une trentaine de fois chacun. Alors c’est pas facile de se séparer de ces oeuvres, et on peut discuter de la meilleure façon de faire – par exemple sur les artistes dont j’arrive pas encore à me séparer, je vais systématiquement mentionner ce qu’ils ont fait comme conneries, ou me dire que pour chaque fois que je les écoute, je vais prendre le même temps pour me renseigner sur la vie de leurs victimes, ou pour écouter et mettre en avant auprès de mes potes des artistes meufs, bi·es, gays, trans, intersexes, racisé·es, handicapé·es (etc, vous avez compris l’idée) qui parlent de ces sujets. Se remettre en question, être un·e bon·ne allié·e, ce n’est pas censé être facile, ça implique des sacrifices, mais faut savoir ce qu’on veut – perso, la fin du patriarcat, entre autres. Et puis, si c’est trop dur pour vous de vous passer d’un artiste que vous aimez bien, comment (encore une fois) on doit vous croire quand vous dites que vous nous croirez quand on vous parlera de vos potes qui nous violent ? Vous les connaissez personnellement donc ça sera plus simple? LOL.

Mais de plus en plus, quand je vois/entends ces artistes, je pense à ces meufs et a ce qu’elles ont du vivre, et ça me dégoute. Tout comme avec les produits d’origine animale, ce boycott ne s’est pas fait en une fois, c’est parti du constat que je ne voulais plus rien avoir à faire avec eux, et ensuite je les élimine petit à petit – ça m’arrive encore d’écouter Imagine ou Let it be, chut. A ce sujet justement, nous faire remarquer qu’on est pas parfait·es dans nos boycotts, c’est quoi le projet (PROJEEEET) ? Nan mais sérieux, à quel moment dire “oui mais regarde hier t’as mangé un truc où y’avait du lait dedans, donc en fait t’es pas vraiment VeganTM” ça vous dédouane de quoi de ce soit? Attention, qu’on soit d’accord, je parle de genre avoir besoin de manger (parce qu’on est en crise d’angoisse, par exemple) et pas trouver de produits vegan sur le moment, pas de dire “nan mais c’est pas grave si je mange de la viande tout le weekend, je suis vegan la semaine ça vaaaaa”. Un échec parce que vous ne saviez pas que tel mec était un violeur, ou qu’il y avait du lait dans un gateau offert par un collègue, ce n’est pas de votre faute, ça ne fait pas de vous un·e mauvais·e militant·e, juste des humain·es. Ce n’est pas à nous de se sentir coupable, mais à la société de laisser ces produits et contenus exister et prospérer.

Voilà, je crois que j’ai fait le tour de ce que je voulais dire sur ce sujet, j’espère que c’était intéressant et que peut-être ça vous fera réfléchir ! N’hésitez pas à en discuter dans les commentaires ou à m’en parler directement 😉

A très viiiiiite (je l’ai dit, j’ai PLEIN d’articles en cours !) 😀

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s