A travers l’Europe – 1 : Interrail

En octobre-novembre de l’année dernière, je suis partie 35 jours faire un tour d’Europe en train avec un billet Interrail. C’était absolument génial, c’était la première fois que je faisais un voyage aussi long et toute seule et j’ai adoré. J’avais économisé pendant mes 6 mois de stage qui ont précédé (parce que ma maman pouvait continuer de me donner la même somme tous les mois que quand j’étudiais, je suis bien consciente que ce n’est pas accessible à tou.tes), et j’ai planifié ce voyage pendant ces 6 mois par petits bouts. J’ai absolument adoré ce voyage, et je l’ai fait savoir : mes ami.es sont de plus en plus nombreuxes à me demander des infos sur comment s’organiser parce que je les ai motivé.es à partir en Interrail. Et comme je viens de commencer un Master à l’Université d’Auckland, je n’ai pas autant de temps que je voudrais pour leur répondre, d’où cet article. J’espère aussi que ça pourra vous donner des idées et des conseils si vous voulez partir dans une des villes que j’ai visitées ou faire un Interrail ! Pour que ce soit plus simple, je fais un article en trois morceaux, cf le plan ci-dessous ! A celleux d’entre vous qui me lisent pour les contenus militants, je vous conseille particulièrement le troisième volet de la série 😉

Bonne lecture 😉

PS : La traduction en anglais va me prendre un peu de temps, et comme je l’ai dit je suis pas mal occupée en ce moment, mais elle arrive, promis !

  1. Informations sur le billet Interrail
    1. Kesako ?
    2. Avant de partir
    3. Pendant l’Interrail
  1. Mon voyage
    1. Budget
    2. Madrid
    3. Barcelone
    4. Jusqu’à Florence
    5. Florence
    6. Venise
    7. Vienne
    8. Prague
    9. Stockholm
    10. Copenhague
    11. Hamburg
    12. Amsterdam
    13. Aachen (Aix-la-Chappelle)
  1. Réflexions sur les voyages

 

1. Informations sur le billet Interrail

La plupart des informations que je vais donner ici sont disponibles sur le site d’Interrail https://www.interrail.eu/fr (qui en plus vient d’être mis à jour!), je me contente de les résumer en fonction des questions que j’ai eues 🙂

1.1. Kesako ?

C’est un billet de train, en partie financé par l’UE, qui permet de voyager en Europe, à condition d’habiter en Europe. On peut choisir de voyager dans un seul pays (mais pas celui où l’on habite) ou dans tous. On choisit aussi le nombre de jours que l’on veut voyager, et la période sur laquelle on compte partir. La plupart des trains sont gratuits quand vous avez le pass, mais ce n’est pas toujours le cas (dans ces cas-là, vous payez un supplément, et pas le prix entier du billet) ! J’en parlerai plus tard 😉 Vous avez aussi des réductions sur certains ferries !

Par exemple, avec le Pass Global de 5 jours de voyage sur une période de 15 jours :

Vous partez le 1e janvier. Votre pass est valable jusqu’au 16 janvier. Vous pouvez, sur cette période, voyager 5 jours, disons le 1, le 6, le 8, le 12 et le 16, en inscrivant chaque date sur votre Pass (qui a la même tête qu’un billet de train SNCF imprimé).

Une journée du Pass est une journée de 24h du calendrier, du 1e du matin 00h au 1e au soir 24h, sauf si vous voyagez de nuit. Mettons que le 6, vous preniez un train de nuit, qui doit partir après 19h et arriver à destination après 4h le lendemain : alors, la seule date à inscrire dans le pass est celle du 6. Pour plus d’infos : https://www.interrail.eu/fr/aide/utilisation-du-pass/comment-fonctionne-la-regle-de-7-pm

Vous pouvez, sur ces journées, prendre autant de fois le train que vous voulez ! Le 8, vous pouvez donc partir de Florence très tôt le matin, vous arrêtez à Venise pour la journée et reprendre le train pour Milan le soir : ce n’est compté que comme une journée. De toute façon (et j’en reparlerai plus tard), à moins de payer des extras ou de faire de tous petits trajets, il y a peu de chances que vous ayez des directs entre les villes que vous voulez visiter !

1.2. Avant de partir

Cette partie dépend beaucoup du budget et du temps que vous avez pour votre voyage : commencez donc par décider de ça ! Ca vous permettra de choisir quel billet vous voulez prendre et aussi la façon dont vous voulez vous organiser.

Perso, j’avais en tête la liste des villes que je voulais faire, et je voulais payer le moins cher possible : j’ai donc fixé au jour près mon itinéraire, et je me suis donc occupée, vers le mois de juillet-août, de réserver des auberges de jeunesse dans chaque ville. J’avais l’avantage retrouver des ami.es dans une partie des villes où j’allais, ce qui m’a économisé beaucoup en auberges ! Si vous voyagez sur un petit budget, vous pouvez aussi regarder les options de couch-surfing! Je ne l’ai pas fait parce que je voulais être complètement autonome dans les villes où je ne connaissais personne, et j’ai préféré prendre des lits en dortoir (pour quand même rencontrer du monde!) 🙂

Ensuite, regardez aussi rapidement les trajets que votre itinéraire vous amène à faire : dans certains pays, c’est super facile d’avoir des trains complètement payés par le billet Interrail, mais par exemple en Espagne c’est bien plus compliqué !

Comment on sait quels trains prendre ?

Le plus simple, c’est d’installer l’application Interrail : vous pouvez entrer vos dates, horaires, villes, et elle trouve toute seul les trains, changements compris. Vous pouvez après sauvegarder vos trajets pour plus tard. Et vous pouvez cocher la case « n’afficher que des trains sans-réservations », qui sont gratuits avec le pass !;)

Sur comment fonctionne l’appli : https://www.interrail.eu/fr/planifier-un-voyage/appli-planificateur-de-voyage-en-train et sur les horaires et réservations https://www.interrail.eu/fr/planifier-un-voyage/horaires-de-train-interrail (décidément le nouveau site est top !).

1.3. Pendant l’Interrail

Plus haut, je disais que perso, j’étais partie en sachant exactement (on va y revenir) dans quelles villes je voulais aller et combien de temps : mais c’est complètement possible de partir en n’en ayant aucune idée ! Ca peut même être très chouette, d’arriver dans une ville, de la découvrir, et de se décider à repartir quand on pense avoir fait le tour de ce qu’on voulait voir, et décider à ce moment-là de la prochaine ville… Gardez en tête que ça peut vouloir dire des débordements si ça vous fait prendre des trains à réservation obligatoire 😉

Du coup, conseil (d’expérience !) : si vous voyagez avec un pass avec un nombre de jours de voyage limité, n’écrivez pas quels jours vous comptez voyager avant le jour même ! Et pareil pour les horaires ! Même en ayant tout préparé, on n’est jamais à l’abri d’une panne de réveil… ou de se retrouver enfermée chez le pote qui vous loge ! Hehe.

Je vous conseille de prévoir 5-10min d’avance dans les gares de départ, pour écrire à la gare l’heure de votre train. Au pire, si vous le ratez et prenez le suivant, rayez la ligne horaire et écrivez sur la suivante. Impossible de faire ça avec les jours, par contre, donc attention !

Pour lire la suite, c’est par ici !

Publicités

Une réflexion sur “A travers l’Europe – 1 : Interrail

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s